Rechercher
  • ecurie41

Modernes et Historiques, mais toutes en rallye


4 équipages « d'historiques » ont pris la route de la Haute-Vienne ce dimanche pour participer à la ronde de la Chambrille, au menu navigation et régularité.

Xavier COUSIN/Alex GENET (Porsche 911 Targa) remportent l’épreuve en réalisant un sans-faute en navigation, à savoir aucune erreur en cartographie et aucun pointage en retard, et ne comptabilisent que 11 secondes de pénalité en régularité. Belle prestation de l’équipage ou Alex a encore laissé éclater ses qualités.

Encore mieux partis que Xavier et Alex, Philippe et Béatrice THALGOTT (Golf GTI 1600) se classent finalement 7ème après avoir connu un problème dans la seconde régularité (31 secondes) et pointé légèrement en retard à l’arrivée. Malgré cela on s’aperçoit que Béatrice et Philippe figurent régulièrement aux avants postes maintenant.

Stéphan PAUMIER/David Menu (Alfa Alfetta) finissent 14ème et doivent regretter amèrement leur grosse erreur de la seconde régularité (87 secondes). Sans cela ils rentraient dans le top 10 et c’est vraiment dommage car ils réalisent le sans-faute dans cette seconde étape.

Pour Damien BONNAMY et Harold YVON (R5 GT Turbo) c’est un peu la même chose, mais en pire. Premier exæquo après la première étape, ils sombrent dans la seconde en régularité et en navigation pour finir 43ème (sur 48). Une contre-performance que les compères auront à cœur d’oublier pour la prochaine épreuve.

Il faut aussi savoir qu’avant de prendre la route dimanche matin, Damien a parcouru celles du Cœur de France de vendredi à samedi en voiture Info-Sono avec Bernard MARCANET a ces côtés. Ils ne furent pas les seuls de l’écurie à participer à l’organisation en officiel ou bénévole ou encore en photographe/vidéaste, voir en simples spectateurs.

Côté concurrent, l’écurie était représentée par 7 équipages et un copilote (soit 8 voitures sur 65 au départ) et ils connurent des destinées différentes.

Sylvain et Daniel MAHIER (Clio Ragnotti, FN 3) réalisent une nouvelle performance de haut niveau en se classant 16ème du général, seconds du groupe N et vainqueur de la classe 3. Sans aucune concurrence dans la classe ils luttent pour le groupe et sans la présence d’Eric GONNET et sa Subaru Impreza cela aurait pu le faire. En tout cas, cela a été un bon entrainement pour le prochain rallye du Championnat de France le week-end prochain : le rallye du Mont-Blanc.

A noter qu’avec ce résultat, la qualification à la finale de la Coupe de France est quasiment acquise ainsi que les podiums des championnats ASA et Comité.

Toujours lancés dans la course aux points en vue d’une nouvelle qualification à la finale de la coupe de France en objectif, Nicolas FOULON et Frédéric EVIN (Peugeot 207 RC, R 3) se classent 27ème du général, 9ème de groupe et 3ème de classe. Normalement c’est en bonne voie pour eux aussi.

Dominique PERRIAT et Mégane GAGNEUX (Honda Civic VTI, FN 2) sont heureux de finir 2ème de classe (10ème de groupe et 34ème au général) car Mégane a connu quelques difficultés durant l’étape de nuit, mais c’est ça l’apprentissage. Heureusement qu’avec Dom au volant, David et Martine à l’assistance l’expérience et la bonne humeur sont présents.

Pour Didier LECLERC et Laurent DOUGẾ (Clio RS, FA 7) c’est la victoire de classe qui était au bout du chemin (10ème de groupe et 37ème au général). Belle revanche sur un début de saison catastrophique et même si privé d’adversaire, ils n’ont pas cherché la performance pour s’assurer ce résultat, il fallait finir ce rallye : ce ne fût pas le cas de tout le monde !

Bien partis pour une nouvelle victoire de classe, Frédéric JACQUOT et Marc BARRY (Saxo VTS, FN 2) sortent de la route sur une portion humide dans les rochers. Cela fût assez violent mais ils n’ont rien et la voiture, bien que sérieusement touchée, a regagné l’assistance par la route. Ils s’en sortent bien mais cela compromets quelque peu la fin de saison et surtout la défense des podiums du comité et de l’ASA. Bon courage à eux.

Bien parti aussi pour finir sur le podium de la très chargée classe F2000 15, Patrice LAUNAY et Nicolas BAUDOUX (Golf, F2000 14) sortent de la route à Cellé suite à une attaque un peu trop prononcée. Sindy aurait-elle su calmer son pilote ? La voiture est déjà démontée et les pièces commandées (merci Lilian), elle sera bien au départ du premier rallye des Jardins de Sologne, épreuve pour laquelle Patrice s’investit énormément (comme Lilian !).

Même chose pour Frédéric PERRIAT et Stéphanie MARTIN (Clio R3, R 3), leader éphémère de la classe avant de devoir renoncer à cause de gros problèmes de frein. Dommage, cette première sortie de la voiture aurait pu être victorieuse.

Pour Benjamin GODIGNON qui copilotait Julien DOUCET, ce sont des pneus à l’agonie qui ont causé une sortie de route rédhibitoire. Dommage là aussi, cela se passait plutôt bien pour eux.

Crédits photo : Motorspixels (Cindel & Sylvain), Maxicorde (Aubin)


0 vue

© 2015 Ecurie 41  _ Créé par Rolin Cindel